/**Ajout Google Charts*/ /**Fin Ajout Google Charts*/ Ostéopathie et sport de haut niveau - ISOsteo

ISOstéo Lyon L'Ecole d'Ostéopathie La Référence depuis 1991

Ostéopathie et sport de haut niveau

Aujourd’hui, ce sont les Journées des Ostéopathes de France ! La thématique choisie en cette année 2022 est la suivant : l’Ostéopathie dans le sport de haut niveau.

Une belle approche qui nous va droit au cœur ! Le sport & l’ostéopathie sont deux pratiques qui se complètent pour le bien-être des sportifs.

Pour en savoir un peu plus sur la pratique en tant que thérapeutique, nous avons interview un de nos enseignants qui traite en cabinet divers types de sportifs de haut niveau !

Voici donc l’interview d’Antoine Jaillet, ostéopathe D.O. installé dans le Jura en Maison de Santé, sportif dans l’âme qui ne s’est pas arrêté depuis qu’il s’est installé en cabinet. Son dernier titre en date est celui de Champion du Monde de Lutte Ju-jitsu 2019 !

Ton parcours

Peux-tu nous rappeler rapidement ton parcours ?

J’ai fait mes études ici, à ISOstéo Lyon. À l’époque c’était en 6 ans. Après cela, je voulais me spécialiser en sport et j’ai fait un DU d’ostéopathie du sport à Avignon.
Le choix de devenir ostéopathe s’est fait assez naturellement. Pendant mes années de sport, j’ai été pris en charge par un ostéopathe qui faisait partie du club. Ça a complètement changé ma capacité de récupération, en plus de soulager ma douleur immédiatement. 

Quelle matière enseignes-tu à ISOstéo Lyon en tant qu’enseignant ?

J’enseigne l’ostéopathie thoracique, et plus particulièrement les techniques de Jones.

Quels types de sportifs de haut niveau traites-tu en cabinet ?

Dans le Jura, il y a beaucoup de personnes qui font du trail. Parmi ma clientèle sportive, une bonne partie comprend les traileurs, coureurs, marathoniens … Tout sportif dont le sport comprend une course d’endurance. Je traite également des rugbymen, entraîneurs de foot, rameurs (aviron) … Cela dépend des saisons, des demandes, de la région où je me suis installé et de mon réseau.

Pourquoi les sportifs sont venus te voir toi ? 

Les sportifs de haut niveau sont venus me consulter car je suis également sportif de haut niveau, notamment en lutte, judo et dernièrement en Ju-jitsu (sports de combat). Cela rajoute une légitimité à ma formation, les sportifs savent que j’ai une certaine connaissance de leur quotidien.
Dans un premier temps, j’ai été recommandé par un rugbyman de Bourg-en-Bresse qui jouait en D2. Après l’avoir traité, tous ses collègues sont venus chez moi.
Aujourd’hui encore, la clientèle d’un professionnel de la santé se construit à 80% par le bouche à oreille.

Ton conseils

Comment un ostéopathe peut s’adapter aux sportifs de haut niveau ?

Pour tout ostéopathe, sportif ou non, il faut être capable de s’adapter à son patient, de comprendre son quotidien. Donc comprendre le sport en soi, ses impératifs et ses difficultés, permettra à l’ostéopathe de se positionner et de personnaliser son soin. La spécificité avec les sportifs, c’est qu’ils savent beaucoup mieux comment fonctionne leur corps que les autres types de patients. Ils sont aussi, de ce fait, plus exigeants.
Par exemple pour le trail, ce qui est important c’est tous les conseils techniques notamment sur les types de chaussures à prendre pendant l’effort, la position des jambes, genoux, chevilles, bassin, pieds etc. Dans notre travail de prévention, on essaie au maximum d’éviter les blessures pour le sportif et d’améliorer sa capacité de récupération.
Dans le rugby par contre, ce n’est pas du tout le même prise en charge. On se portera moins sur des technopathies, mais plus sur des questions en rapport avec le contact, le traumatisme, dû aux impacts et aux chocs reçus pendant les matchs. Il ne faut pas oublier que c’est un sport de combat, et collectif. On va travailler plus particulièrement sur les asymétries : il faut vraiment surveiller et voir les fragilités de la structure. C’est plus important que dans la course car ces fragilités vont être les zones de faiblesse de prédilection des rugbymen, à cause des spécificités de leur sport. Cela ressemble plus à ce que j’ai connu dans ma pratique personnelle du sport, avec la lutte par exemple.

Quand et à quelle fréquence traiter un sportif de haut niveau ?

De manière générale, on peut déjà effectuer un pré-bilan en début de saison pour tout type de sportif. Après évidemment, cela va beaucoup dépendre du rythme de leur carrière carrière et de leur sport.
Pour un coureur, on peut planifier un suivi déjà d’avance. Il va préparer une échéance avec des entraînements réguliers. Le suivi se fera avant et après, pour contrôler, soulager les douleurs s’il y en a, et prévenir les blessures.
Par contre avec un rugbyman, dès qu’il y a un gros impact il faut consulter. Le but ici, c’est vraiment d’éviter que les pathologies s’installent.

Quelle est la place de l’ostéopathie dans le sport de haut niveau selon toi ?

Pour moi, l’ostéopathie a un véritable rôle de prévention et d’accompagnement. L’important c’est de traiter le sportif pour lui permettre d’effectuer les meilleures performances possibles et lui assurer un confort de vie, et cela comme pour tout patient qui vient dans mon cabinet.
Je travaille en maison de santé, je suis constamment en collaboration avec des kinésithérapeutes, médecins etc. Travailler en collaboration avec le patient au centre du traitement reste la meilleure manière de fonctionner.

Quels conseils donnerais-tu aux élèves qui souhaitent se spécialiser dans le traitement des sportifs (de haut niveau ou non) ?

Les spécificités du métier doivent être connues dans tous les cas, sportifs ou non-sportif. C’est important de comprendre comment la blessure arrive et, savoir faire de la prévention pour éviter que cela se reproduise. Connaître le quotidien du patient et s’adapter à celui-ci est impératif, pour tout type de patient.
Souvent les étudiants quand ils traitent un sportif, ils se focalisent un peu trop en loco-régional. Je pense qu’avec le sportif, vu le rythme qu’il fait tenir à son corps, il faut vraiment chercher la cause du problème. Sinon la blessure, si tel est le cas, va revenir encore et encore et peut jusqu’à s’aggraver au point de ne plus permettre au sportif de pratiquer son sport en question.
Comme je l’ai dit avant, le sportif, et encore plus lorsqu’il pratique son sport à haut niveau, il va être très exigeant. Il ne vient pas que pour une douleur, mais pour une question de sensation, comme une sensation de déséquilibre, un geste technique qu’il ne peut plus faire aussi fluide qu’avant. Ça peut vite devenir très précis, alors il faut savoir s’adapter et expliquer comment on travaille et pourquoi.
L’exigence des sportifs est là, par contre, une fois qu’ils ont confiance, qu’on leur a démontré notre efficacité, ils vont vraiment nous recommander à tout leur réseau.
C’est pour ça que si les élèves souhaitent avoir une clientèle axée plutôt sportifs, il va falloir développer son réseau, aller dans les clubs de sport, sur les terrains, et pratiquer en amateurs.

Candidature

Suivre ou Contacter

Intranet

ISOstéo Lyon, L'Ecole d'Ostéopathie, La Référence depuis plus de 20 ans Enregistré auprès du Rectorat de l'Académie de Lyon (Septembre 1991) Agréé par le Ministère de la Santé (depuis le 9 Aout 2007) et Habilité par le Ministère du Travail (depuis le 25 Janvier 2011) pour délivrer le Diplôme d'Ostéopathe (D.O) enregistré au RNCP de Niveau I
ISOstéo Lyon, L'Ecole d'Ostéopathie, La Référence depuis 1991
Etablissement privé d'enseignement supérieur
Inscrit auprès du Rectorat de l'Académie de Lyon (Septembre 1991)
Agréé par le Ministère de la Santé (depuis le 9 Aout 2007)
Enregistré auprès de France Compétences (depuis le 25 Janvier 2011) pour délivrer le Diplôme d'Ostéopathe (D.O) enregistré au RNCP de Niveau 7
et Certifié par Bureau Veritas certification (depuis le 16 mars 2018) VeriSelect Ostéopathie : Excellence pour la conformité et la qualité de service de la formation
Copyright © 2015 ISOstéo Lyon. Tous droits réservés.
Politique de confidentialité
Politique en matière de cookies
Campus Lyon Ouest Ecully
13 Chemin du Petit Bois 69130 ECULLY - Tél : 04 78 43 24 50 - Fax : 04 78 64 58 92
Accessible à toutes les personnes en situation de handicap